Coronavirus : mieux que l’hydroxychloroquine, le cannabis.

Des scientifiques canadiens ont découvert que 13 variétés de cannabis pourraient prévenir l’infection du Covid-19.

Et si après l’hydroxychloroquine, remise en cause par l’OMS, tous les regards se tournaient vers le cannabis ? Aussi surprenant que cela puisse paraître, des chercheurs canadiens viennent de publier une étude affirmant les bienfaits de la plante contre le coronavirus, a rapporté The Next Web.

Coronavirus : mieux que l'hydroxychloroquine, le cannabis

Selon leur étude, encore non vérifiée, les scientifiques ont identifié treize variétés de cannabis sativa qui permettraient non pas de traiter mais de prévenir l’infection par le virus. En modulant l’enzyme ACE2, le cannabis limiterait l’entrée et la prolifération dans les poumons du SARS-CoV-2.

La substance non psychoactive (CBD) extraite

Pour parvenir à ce résultat, les Canadiens ont extrait de la plante le cannabidiol (CBD), sa substance non psychoactive, de 800 variétés de cannabis. Des variétés qui ne sont pas vendues sur le marché et ont été développées par les chercheurs. 

Les traitements basés sur le CBD ne sont pas une nouveauté. Depuis plusieurs années, le cannabis thérapeutique est prescrit Outre-Atlantique dans la prévention de certaines maladies. Dans certains cas de cancer ou l’épilepsie, il est recommandé afin de mieux supporter les thérapies et leurs effets secondaires. Ses vertus permettraient même de réduire de moitié les migraines et maux de tête.