L’UEFA permet de fortes sanctions contre les 12 clubs de la Super League

Si le projet de Super League a pris du plomb dans l’aile avec les désistements de dix clubs, l’instance européenne brandit la menace de possibles sanctions. Ainsi, cette dernière pourrait sanctionner lourdement les douze écuries à l’origine du projet.

L'UEFA permet de fortes sanctions contre les 12 clubs de la Super League

La Super League n’aura été qu’un projet éphémère. Officialisée dans la nuit de dimanche à lundi, cette future compétition s’est heurtée ces dernières heures à un gigantesque tollé dans le microcosme du football. Face à cette fronde collective, dix clubs ont déjà rendu leur tablier ces dernières heures.

Officiellement, seuls le Real Madrid et le FC Barcelone ne se sont pas encore désengagés du projet. Une victoire pour le football et l’UEFA, même si cette dernière va devoir clairement revoir sa copie dans les prochains jours sur la Ligue des champions notamment. Excédée par la tournure des événements, l’instance européenne ne compte pas en rester là. Car les dommages collatéraux restent importants malgré ce rétropédalage de dix clubs sur douze impliqués dans le projet.

L’UEFA prête à frapper fort

Interrogé par le site Fotbollskanalen, Karl-Erik Nilsson, un des vice-présidents de l’UEFA est monté au créneau. Le principal protagoniste l’assure, le projet avorté de Super League n’a pas été digéré en interne, et les douze clubs concernés peuvent s’attendre à des représailles. « Le projet a déjà eu des conséquences, d’une certaine manière, puisqu’ils doivent vivre avec leur honte, » lâche ainsi ce dirigeant du Comité exécutif de l’UEFA.

Si la notoriété des douze clubs en a déjà pris un sacré coup, les intéressés peuvent également s’attendre à des sanctions sur le plan sportif, révèle ainsi le dirigeant scandinave. « Nous devrons discuter d’éventuelles conséquences additionnelles. Mais il y aura de toute façon des conséquences, sur les questions de confiance notamment, et sur leur crédibilité à l’avenir. » Qu’on se le dise, l’UEFA ne laissera rien passer et ne s’interdit rien concernant les douze dissidents. Le football européen reste plus que jamais en ébullition…

By footmercato.net Cedric Rablat